Pas à pas au profit de Phobies-Zéro

Téléverser une photo

Ajouter une vidéo Youtube

 
Partager
Tweeter
24 Membres abonnés
 

Patrice Coquereau - Pas à pas

Patrice Coquereau entreprend une grande marche au profit de Phobies-Zéro et de projets qui abordent l’anxiété.

Le 11 juillet prochain à 10 h au Parc Marie-Victorin de Longueuil, le comédien et conférencier Patrice Coquereau invite les gens et les médias à assister au départ d’une longue marche de 570 kilomètres à travers le Québec qu’il entreprend jusqu’à la fin du mois d’août.

Intitulé Pas à pas, ce périple de 6 à 7 semaines, longeant la route 132, entre Longueuil et Rimouski, aura pour but de rencontrer des gens et de discuter des troubles anxieux. Le premier pas est toujours le plus difficile à faire ! Dans cet esprit, Pas à pas est un projet qui invite à la discussion, l’échange et le partage. Tout au long de son parcours, il espère être hébergé ici et là, partager un repas ou marcher une partie de son itinéraire avec des gens afin d’avoir l’opportunité de discuter anxiété, phobies, peur et craintes irrationnelles. À raison de 15-20 km par jour, selon les conditions météo, les rencontres, les situations qui se présenteront, Patrice Coquereau va noter des impressions, enregistrer des conversations, des témoignages, des vidéos. Vous pourrez suivre son aventure via sa page Facebook - https://www.facebook.com/PatriceCoquereauOfficiel, son compte Twitter - https://twitter.com/PCoquereau, sur Instagram - https://www.instagram.com/patricecoquereau ou sur son site https://patricecoquereau.com où il fera un compte-rendu de sa marche et de sa démarche.

L’objectif de cette grande marche est de :
1. Sensibiliser les gens aux problèmes liés à anxiété.
2. Amasser de l’argent afin d’aider l’organisme Phobie-Zéro dont il est le porte-parole, financer cette marche de 570 km, et au développement d’un documentaire et d’une série télé portant sur les troubles anxieux.
3. Récolter des témoignages sonores et visuels de personnes touchées par des phobies, peurs irrationnelles ou divers types d’anxiété.
4. Rencontrer les médias locaux et régionaux afin de diffuser des informations relatives à Phobies-Zéro, les troubles anxieux, et permettre les discussions et les échanges sur le sujet.

Le comédien ayant lui-même souffert pendant de nombreuses années d’anxiété sévère, se considère aujourd’hui rétabli et affranchi de cette maladie qui l’entravait, le limitait, et empoisonnait son existence. À force de vivre de nombreuses épreuves, et de cultiver un face à face avec cette problématique, il s’est peu à peu donné un espace, une perspective et des outils qui lui ont permis de retrouver un équilibre et une sérénité. En 2014, il a même rédigé un ouvrage, Guérir à gorge déployée, best seller où il relate son parcours de guérison, de la crise initiale jusqu’au retour à l’équilibre.

« En 1983, j’ai très mal réagi après avoir fumé un joint et mon existence s’est effondrée brusquement un soir d’octobre, alors que je commençais mon cours à l’École Nationale de théâtre. Ma vie a alors basculé dans une série d’épreuves, morcelée, fragmentée, trouée. J’ai repris peu à peu ma vie en mains. J’ai de nouveau pris l’avion, voyagé, monté dans de hauts gratte-ciel et même sauté en parachute !, de déclarer le comédien-conférencier. L’idée de Pas à pas a jailli un matin, en mai dernier. Pourquoi ne pas marcher et aller par la même occasion à la rencontre de personnes aux prises avec des troubles anxieux? J’invite donc les gens à venir à ma rencontre, à discuter, échanger et à m’encourager à marcher pour cette cause qui me tient à cœur.»

Pour neutraliser ses peurs, et les effets pervers de l’anxiété, Patrice Coquereau privilégie plusieurs outils et actions, dont la principale consiste à faire face à l’objet de la phobie. Il s’agit d’apprivoiser ce que l’on a tendance à fuir, en cultivant l’approche. C’est, en quelque sorte, accepter de se prêter à l’expérience de vivre graduellement ce qui nous terrorise, pour mieux s’en détacher. C’est un laboratoire où on se mesure non seulement à ce qui nous paralyse, mais surtout à soi. On peut commencer à découvrir, à son rythme, (ce n’est ni une course, ni une performance), et pour soi, sa sensibilité, ses émotions et une capacité d’expression et de présence insoupçonnées. Autrement dit, apprendre à répondre différemment et plus librement qu’auparavant.

Aussi, à l’issu de cette grande marche et démarche, il est fort possible que ce grand périple fasse l’objet d’un documentaire et/ou d’un projet télévisuel.

À propos de Phobie-Zéro :
Cet organisme, fondé il y a 27 ans par Marie-Andrée Laplante, offre une foule de services en plus d’avoir donné naissance à des groupes d’entraide un peu partout au Québec. Patrice Coquereau est porte-parole de Phobies-Zéro depuis 2016. http://www.phobies-zero.qc.ca

Média :
Marie-Noël Phaneuf, Annexe Communications
514-844-8864 poste 211, mnphaneuf@annexecommunications.com

Lyne Dutremble, Annexe Communications
514-844-8864 poste 136, lyne@annexecommunications.com

Credit photo et itinéraire : Céline Tremblay

 

Partagez ce Rêve :

$1,046 d'amassés sur $20,000
5 Complete (warning)
29 dons 109jours restants

Contact

Patrice Coquereau

Voir profil

Contactez-moi

Voir plus

29 dons

21 $

Liette Leroux

Hier à 20h21

21 $

Anonyme

14 Juillet 2019

1 $

Krystle Corriveau

14 Juillet 2019

20 $

Mireille Pelletier

12 Juillet 2019

10 $

Anonyme

12 Juillet 2019

commentaires facebook

Photo

Connecté en tant que : (Déconnexion)

commentaires facebook

Connectez-vous avec Facebook pour commenter.
Rien ne sera publié sur votre mur Facebook.
Seulement votre nom et photo de profil seront utilisés ci-dessous.
Connexion